CLE Autistes appelle à l’accessibilité totale aux élections et aux bureaux de vote

Crédit : Mairie de Paris

CLE Autistes salue l’initiative de la Mairie de Paris de rendre accessible les bureaux de vote grâce au facile à lire et à comprendre (FALC) pour les élections européennes du 26 mai. Le FALC permet d’adopter un langage simplifié en un nombre réduit de mots. A partir d’un certain niveau d’études et de capital culturel, le niveau de vocabulaire et l’emploi des mots finit par être complexe. Des jargons sont souvent utilisés sans réflexion dans des milieux sociaux favorisés, ce qui exclut un certain nombre de personnes. Un langage simple et des pictogrammes pour exprimer des idées permet d’expliciter des mots inconnus, techniques ou complexes et saisir les concepts abstraits.

Le FALC n’est pas seulement accessible pour les personnes autistes avec ou sans handicap intellectuel, il l’est aussi pour les personnes allophones, les personnes n’ayant pas fait d’études supérieures et même les enfants. Des idées intellectuelles, des opinions politiques peuvent être ainsi exprimées dans un langage simple et accessible.

Pour les élections européennes, CLE Autistes soutient la demande de l’association de personnes handicapées intellectuelles « Nous Aussi » aux partis politiques d’aller plus loin dans l’accessibilité en résumant les professions de foi en FALC ! Le langage visuel et simplifié est d’une grande aide pour les personnes autistes qui peuvent avoir des incapacités à comprendre l’implicite, le second-degré et la visualisation des idées abstraites.

L’accessibilité des bureaux de vote au handicap physique et mental ne doit pas également concerner Paris, mais toutes les communes de France pour les élections locales et nationales. Les accesseurs et les fonctionnaires municipaux doivent être également formés à l’accessibilité et à l’assistance personnelle afin d’aider les personnes handicapées à voter si cela nécessite (guider, choisir, signer etc).

En plus des programmes politiques, CLE Autistes appelle à rendre accessible toutes les communes de France au handicap cognitif et à l’autisme en généralisant le FALC et l’assistance des personnes assermentées dans les bureaux de vote. Les files d’attente pouvant être également difficile pour les personnes autistes, la carte handicapée doit servir de coupe-file ou il faudrait au moins indiquer le temps d’attente à l’entrée.

Nous restons malgré tout vigilants face à ces annonces de façade par la Mairie de Paris car son budget annuel handicap finance à 80% l’institutionnalisation des personnes autistes via des accueils de jour et de nouveaux foyers d’accueil médicalisé. De même, la restauration du droit de vote et du mariage des personnes sous tutelle par le gouvernement n’est que l’application de la Convention de l’ONU ratifiée par la France. Or elle inclut également la suppression totale de la tutelle et de la curatelle pour la remplacer par un régime assisté d’aide à la décision (humaine ou avec les nouvelles technologies). CLE Autistes dans son manifeste rappelle que la capacité juridique des personnes autistes doit être totalement restaurée.

En accord avec nos principes et ces revendications, nous présenterons bientôt nos idées et nos propositions les plus fondamentales traduites en FALC pour que notre collectif soit accessible à tous les autistes.

mai 16, 2019

Étiquettes : , ,