Institutionnalisation

L’institutionnalisation est le processus de placement d’une personne handicapée dans un milieu ségrégué sur la base de son handicap. Par exemple, un hôpital de jour ou une institution médico-sociale (IME, MAS, FAM, ITEP…) et souvent sans le consentement de la personne handicapée.

Il s’agit d’une situation de privation de liberté arbitraire et une discrimination sur la base des capacités (capacitisme). Parfois, elle peut également se matérialiser en foyers plus petits avec une fausse inclusion.

CLE Autistes dénonce le système français du traitement du handicap dont l’autisme fait parti. Le système français du handicap se caractérise par une prédominance d’associations gestionnaires dirigées par les parents d’enfants handicapés. Ces associations influencent majoritairement la prise de décision sur nos vies et ne sont pas dirigées majoritairement par les concerné.e.s : les personnes autistes et handicapées. Elles sont également une approche apolitique, paternaliste, aliénante et validiste du handicap.

Sur les liens ci-dessous : vous pouvez accéder à la liste des articles et dossiers se référant à des situations d’institutionnalisation. Nous militons pour la vie autonome qui veut dire un droit à vivre en société avec le soutien nécessaire et sans être sous le pouvoir de soignants ou d’un personnel spécialisé. Ces droits sont garantis par la convention de l’ONU relative aux droits des personnes handicapées.