Mobilisation : Non aux charlatans de l’autisme à Antibes-Nice!

Le 4 mai à 14h à Antibes, l’association Léo sorti de sa bulle organisera une conférence sur les régimes alimentaires censés guérir et soigner l’autisme par la canadienne Nathalie Champoux.

Promue dans Nice Matin sans aucun esprit critique, cette conférence  n’a aucun fondement scientifique, est validiste et psychophobe car elle présente notre condition neurologique comme très négative et affreuse. Cette représentation a une incidence concrète dans nos vies : déshumanisation, abus éducatifs,  médicaux et psychiatriques, infériorisation à l’école ou au travail qui nous conduisent à subir plus de discriminations que les personnes valides.

Les méthodes de guérison de l’autisme par les régimes alimentaires prônées par Madame Champoux ne sont pas recommandées par la Haute Autorité de Santé ni par aucune autorité de santé dans le monde au Canada, au Royaume Uni ou aux Etats-Unis.

Madame Champoux nous assimile à un enfermement et une « horreur » et pense que son enfant a eu un « autisme renversé » grâce à ses soins. Ces termes n’ont aucun fondement scientifique. Elle s’appuie sur la naturopathie et l’homéopathie qui sont des pseudomédecines. Elle utilise les régimes alimentaires du « sans » : gluten, caséine, soja, sucre raffiné, additifs et OGM pour guérir l’autisme alors que ce ne sont pas des méthodes éthiques et sérieuses. Son récit est une accumulation d’anecdotes sans perspectives de comparaison et de contrôle rigoureux comme pourrait le faire une étude scientifique : on ne sait pas si son enfant était vraiment autiste au vu de son âge.

Le journal Nice matin a pourtant fait un article entier sur le sujet sans aucun recul en faisant la promotion de cette conférence. Combien de familles le liront et tenteront l’expérience alors même que ces régimes alimentaires peuvent être dangereux ou meurtrier pour un enfant en bas âge ?

 Cette conférence est un danger pour tous les enfants autistes de la région. Il est scandaleux que la mairie d’Antibes ait autorisé cette conférence sans se renseigner sur le discours véhiculé par cette association. Nous avons demandé son annulation auprès des élus locaux.

Nous appelons tous les autistes et allié.e.s à se rassembler pacifiquement devant la maison des associations d’Antibes avec des panneaux de protestation adéquats.

Samedi 4 mai
Maison des associations
288 chemin Saint-Claude Antibes
14 heures

Résumé du propos:

Le livre reçoit au Québec, un accueil réticent voir mitigé du corps médical. Elle parle d’enfermement, de maladie… Elle parle d’autisme renversé, ce n’est pas un terme scientifique.
Elle fait des recherches sur internet grâce à deux mots clés : guérir et autisme. Elle va alors suivre les conseils d’une maman qui offre son témoignage et d’une naturopathe : homéopathie et huiles essentielles plus un régime alimentaire sans gluten, caséine, soja, sucre raffiné, additifs et OGM.

Au bout d’une semaine, l’enfant met en place le langage ainsi que des progrès en psychomotricité. Il n’est pas certain que cet enfant était autiste, on sait que 18 mois est juste un repérage de « risque autistique » et qu’un pourcentage significatif d’enfants peut perdre ce diagnostic vers 3 ans où les signes autistiques se stabilisent.

Un retard de langage dépend d’une norme et sans plus de précisions on ne sait pas si c’est elle qui s’est inquiétée pour rien.    

 Quel âge avait cet enfant ? Quel était son diagnostic ? Quel médecin a établi ce diagnostic et quel a été sa conclusion ? Quelle est la cause à effet ? Ce récit reste dans le flou, rien n’est vraiment précisé.

Partagez!
mai 1, 2019

Étiquettes : , ,