Action artistique contre la MAS des pavillon-sous-bois et l’ARS Ile-de France

Action de nuit contre la MAS Virginie (93) accusée de Maltraitances contre les résidents autistes. Sur l’image, 4 pancartes ont été accrochées à la grille de la maison spécialisée.
Description de l’image : Il est marqué « Maltraitance des handicapés Lâcheté non-assumée », « Je suis Autiste, tu disais… »Je vais t’exploser !? N’est ce pas?! » « Lâches! » et un pancarte avec le symbole de la neurodiversité couleur or sur fond rouge et les #ActuallyAutistic #AutisticLiberation ». Une seconde fois a été effectuée.

Contexte

Le 30 juillet dernier, la maison d’accueil médicalisé (MAS) Virginie à Pavillon-sous-bois a été mise sous administration provisoire par le gouvernement et l’Agence régionale de Santé d’ile de France.

Cette MAS spécialisée autisme est dirigée par l’AIPEI locale, association gestionnaire locale pour les familles de personnes handicapées intellectuelles. Les équipes entières – non des individus isolés – ont commis des actes de torture et de maltraitance contre les résidents et résidentes de l’institut. La direction a tout fait pour le dissimuler selon les mères des victimes :

-Tedrick autiste de 29 ans a subi des brulures de cigarettes et des coups de bâton « je vais te péter les dents » a dit l’éducateur.
-Elodie autiste de 29 ans, a été couverte de bleus et de griffures jusqu’à mi-juillet.
-Arnaud autiste de 46 ans a été brûlé au second degré, subit des griffures et son bras a été cassé depuis 2018.

Des enquêtes de police sont en cours, seulement après que ces familles aient porté plainte, c’est une vidéo anonyme révélant les maltraitances à la presse contre Tedrick qui a enclenché une réaction de l’ARS IDF.

D’autres résidents sont victimes de ces maltraitances, 13 signalements auraient eu lieu depuis 2013 sans suite, sans que l’ARS ne se décide à aller inspecter la MAS virginie.
Mais plus largement, c’est l’institution et l’enfermement qui conduit aux pires violences et abus, l’ARS idf ne conduit pas de politiques de désinstitutionnalisation pour proposer un soutien et le respect des personnes handicapées dans la collectivité. Combien d’autres MAS sont signalées et mises sous le tapis ?

Actions

CLE Autistes demande justice pour les résidents et résidentes maltraitées et surveillera la procédure judiciaire en cours pour cette affaire.

En attendant, durant trois jours nous avons effectué une action artistique militante pour rappeler à l’ARS ses obligations et son inaction devant ces maltraitances. Par ailleurs, contrairement à certaines régions, l’ARS d’ile-de-France n’a pas beaucoup d’ambitions pour offrir des services de proximité en alternative aux institutions.

-Une première tentative d’art a été effectuée devant l’ARS, mais il s’agit d’un parc privé nous avons été délogés. Merci aux artistes présent.es, Roka et Gane entre autres.

-Une fresque à la craie a pu être faite à Porte d’Aubervilliers (75019) près de l’ARS, et des tracts ont été distribués pour informer la population des violences faites aux personnes handicapées dans les institutions.

-Deux actions de nuit ont rappelé à la MAS des Pavillon-sous-bois qu’elle est sous surveillance et que son existence doit être remis en cause.

Propositions

Conformément au droit de choisir avec qui et où l’on veut vivre (Convention ONU CRDPH), CLE Autistes rappelle que la vie hors des institutions est possible quelque soit le niveau de capacités et de besoins, en fournissant à égalité un financement à l’assistance personnelle, aux services de proximité, à un soutien par les pairs et en rendant la société accessible.

Pour les personnes handicapées désirant vivre en collectivité, il est important que la loi régule en fixant une limite à 6 résidents dans des logements accompagnés et ouverts sur l’extérieur (libre choix de son mode de vie et de ses activités), et que les associations puissent l’inspecter sans que le gestionnaire ne l’autorise.

Une date butoir de fin des institutions peut être fixée et un plan de désinstitutionnalisation peut être mis en place via un calendrier assorti d’échéances et d’évaluation des objectifs fixés.

TractSMASPAVILLONARTdocx

Photos et art autiste :

Partagez!