Un droit n'est pas une faveur : mobilisation MDPH le 11 février

Le 11 février 2020, des citoyens et citoyennes, handicapés ou parents, appellent à manifester devant les MDPH pour alerter les pouvoirs publics sur la situation administrative du handicap en France ! La législation doit être appliquée !

Ce mouvement sans organisation semble hétérogène : des revendications incluent dans le respect des droits l’institutionnalisation. Nous restons vigilants sur son déroulement. 

Mais, la situation est critique :

Une inclusion au rabais sans réforme de l’école.

– Les adultes handis laissés pour compte sans moyens de mener une vie autonome.

– Les intentions de supprimer l’AAH en obligeant à un retour à l’emploi et en imposant un suivi médico-social.

Le fichage des personnes psychiatrisées et HopsyWeb

Alors CLE Autistes appelle à la mobilisation avec comme revendications :

L’arrêt du contrôle de nos vies et du respect de nos droits : des aides humaines pour vivre là où on le souhaite, non dans une institution, pour tous et toutes !  

Le maintien de l’AAH, la suppression de la conditionnalité pour les couples, son augmentation pour vivre dignement.

– Nous sommes les seuls experts de nos vies: nous voulons le respect de toutes nos demandes dans le traitement des dossiers MPDH.  Non à l’austérité !

-Nous ne sommes pas des objets de soin, mais des sujets de droits, nous revendiquons le principe du consentement éclairé dans nos parcours de soins, y compris pour les enfants.

Devant toutes les MDPH de France, aux lieux et à l’horaire indiqués par le mouvement, le 11 février

Informations sur les groupes et évènements Facebook « Mobilisation MDPH »

Les liens (lieux, horaires) de tous les départements :

https://www.facebook.com/groups/453138935357829/permalink/472235170114872/

Partagez!
février 5, 2020

Étiquettes : ,