Rencontre avec Mathilde Teissier (EELV) à Nice

Rencontre avec Mathilde Teissier (EELV) sur Nice.

CLE Autistes en région PACA a rencontré Mathilde Teissier, militante jeune écologiste et ex-candidate sur la liste Europe Ecologie les Verts (EELV) aux européennes (photo).

Autour d’un café, nous lui avons remis notre manifeste, nos valeurs, et des flyers de l’association.

Nous avons abordé de nombreux sujets touchant aux revendications que nous défendons :

L’autisme et sa définition du DSM5, CIM, triade de signes et conditions associées. Définition du handicap (modèle social vs modèle médical). En montrant que l’autisme est un spectre large qui peut aller de personnes ayant des difficultés d’apprentissage et un handicap intellectuel, de personnes autistes non parlantes à des personnes autistes parlantes et avec un haut potentiel intellectuel. CLE Autistes a rappelé qu’il défend une approche basée sur la neurodiversité : l’autisme est un ensemble de conditions neurologiques divergentes de la norme et non une maladie ou un trouble. De plus grandes difficultés ne signifient pas des droits inférieurs (la sécurité, la liberté, le droit à une vie autonome et indépendante).

Les problèmes globaux de l’accès au diagnostic et de l’accompagnement : le manque de professionnels et de psychiatres formés à l’autisme. Les listes d’attentes dans les CRA, un diagnostic est souvent long et parfois inaccessible.

Un descriptif du contexte de la prise en charge médicale de l’autisme : les méthodes comportementales et issues de ABA. Nous avons rappelé qu’elle trouve son origine dans Loovas qui avait aussi contribué à l’invention des thérapies de conversion pour transgenres et homosexuels (qu’elle ignorait). Il va de soi que nous nous opposons aux principes de ces méthodes (et que ça n’a absolument rien à voir avec le comportementalisme).

Les menaces actuelles : des « thérapies » non reconnues comme la méthode des 3I (et Sonrise), notre action à Antibes . Cette méthode est de plus en plus populaire et notre position est ferme contre toute méthode privilégiant la modification du comportement des autistes. Ils doivent pouvoir vivre en étant eux-mêmes (incluant le flapping et les stéréotypies régulatrices).

L’éducation inclusive qui n’existe pas : nos inquiétudes sur les réformes en cours du gouvernement avec l’apparition d’AESH mutualisées, des classes uniquement spécialisées pour les autistes (UEMA, UEA). CLE Autistes soutient préférentiellement un modèle proche du modèle italien (aménagements, intégration du handicap dans les cours, pédagogies différenciées et non centrées sur les apprentissages). Nous ne soutenons l’utilisation d’AESH qu’en derniers recours pour compenser une situation de handicap très éloignée de la norme (pour sortir les enfants des IME). Mme Teissier a approuvé en s’inquiétant de la disparition des enseignants « volant » qui venaient en renfort dans les classes.

La désinstitutionnalisation : disparition progressive des institutions de l’école à la vie d’adulte. L’accompagnement à domicile (en cas de nécessité) doit être sur modèle SESSAD ou intégré à l’école. Les adultes autistes doivent pouvoir bénéficier d’un budget pour une assistance personnelle afin de pouvoir vivre une vie professionnelle, une vie ordinaire, des loisirs…

Sur le point de l’inclusion professionnelle : nous avons rappelé notre opposition au modèle Andros. Et qu’en général malgré les diplômes, le problème principal est surtout le manque d’accessibilité et d’aménagements ce qui ne permet pas de trouver du travail.

Participation et vote : Mme Teissier a été très intéressée par notre communication sur l’accessibilité et le vote : fournir du langage en Facile et à Lire et à Comprendre, des pictogrammes pour les programmes politiques et les bulletins de vote.

Petite note de fin sur Greta Thunberg, c’est un modèle d’une personne autiste engagée pour l’écologie!

Ce fut une belle rencontre et nous pouvons envisager de futures collaborations communes sur l’inclusion.

Partagez!
juin 14, 2019

Étiquettes : ,